Soigner une petite blessure

Avant de soigner une plaie, il faut se laver les mains ou se les désinfecter avec un gel hydroalcoolique, puis nettoyer la plaie à l’eau et au savon afin d’en retirer toutes les saletés.
Il faut ensuite désinfecter la plaie à l’aide de compresses et de solution antiseptique (ne pas désinfecter une plaie avec de l’alcool, cela brûle les tissus… et fait très mal). Faites bien attention à maintenir l’aseptie de la compresse en la manipulant bien par les bords et en évitant de mettre en contact la compresse avec la bouteille de désinfectant.
Désinfectez la plaie en allant du centre avec les bords; la compresse doit être jettée après chaque passage.
Une fois la plaie désinfectée, elle doit être protégée par un pansement. Prenez garde une fois encore à ne pas toucher la compresse qui est stérile. Changez le pansement tous les jours jusqu’à cicatrisation complète.

Les numéros d’urgence

Chaque standard téléphonique 15, 17, 18 et 112 a vocation à réceptionner les appels concernant :

18 et 112 : les sapeurs-pompiers pour tout ce qui concerne la lutte contre les incendies et le secours aux personnes victimes d’accidents ou en détresse vitale.
15 : le SAMU pour les problèmes de santé (permanences de soins, aide médicale d’urgence)
17 : la police et la gendarmerie pour les troubles de l’ordre public

Lors de l’appel au standard téléphonique, pour une demande de secours, l’opérateur vous demandera une série de renseignements sur la nature de l’évènement. Ne raccrochez pas si l’opérateur ne vous y a pas invité, et laissez toujours une personne proche du téléphone dont vous avez transmis le numéro, les pompiers peuvent vous rappeler pour demander des précisions.

Le centre de traitement de l’alerte « 18″ reçoit les appels pour tout le département. Pour garantir l’efficacité des secours, il ne doit pas être encombré d’appels inutiles !
Ne pensez pas que d’autres ont déjà prévenu les secours, seule la présence d’un véhicule de secours sur les lieux vous dispense de donner l’alerte.

(Source : CDIS Isère)

Soigner une brûlure

En cas de brûlure, le premier réflexe doit être de placer la zone touchée sous un jet d’eau froide, mais non glacée, pendant au moins 15 minutes. Vous pouvez ensuite appliquer le Gel Brûlure Steripan en couche épaisse (convient aux brûlures du 1er et 2nd degré). Il ne faut jamais percer une cloque car elle forme une barrière à l’infection. Si la cloque est rompue il faut la désinfecter rapidement avec par exemple le Spray Antiseptique Steripan.
Si la brûlure concerne le visage ou les mains, un jeune enfant ou une personne âgée, il est nécessaire de demander un avis médical. Méfiez-vous des remèdes de grand-mère tels que le beurre qui peuvent être la source d’infections.

Les pansements hydrocolloides

Fabriqués à partir d’un dérivé de cellulose, les pansements hydrocolloides ont de nombreuses propriétés très intéressantes pour la cicatrisation des plaies.
Ils protègent la plaie des bactéries et sont imperméables à l’eau. Ils adhèrent à la peau saine mais non pas à la plaie. Ils permettent enfin un maintien de l’humidité, créant ainsi un environnement propice à la cicatrisation.
Les pansements hydrocolloides sont employés à l’hôpital pour les blessures graves mais servent également pour les plaies plus superficielles telles que les ampoules. Le gel gonfle au contact de l’ampoule, la cicatrisation est accélérée et la douleur est estompée.