Pourquoi sommes-nous plus allergique au pollen qu’il y a 30 ans ?

Le printemps rime avec retour du pollen dans la plupart de nos régions françaises. Éternuements, nez qui coule, yeux qui piquent, gorge irritée… cela peut être le signe d’une allergie saisonnière.

Météo-France et le Réseau National de Surveillance Aérobiologique ont annoncé la pollinisation du bouleau entre mardi 30 mars et lundi 5 avril selon la région de France métropolitaine.  Avec les beaux jours qui reviennent, cela augmente le développement des pollens et sensibilise les voies respiratoires des allergiques.

Le pollen du bouleau est très allergène. Il provoque des symptômes oculaires, nasaux et respiratoires.

On retrouve le bouleau partout sur le territoire car en plus d’être joli, il nécessite peu d’entretien pour le service d’urbanisme des mairies. Ce qui n’avantage pas les allergiques au pollen.

Mais la pollution a aussi sa part de responsabilité. En effet, selon l’allergologue Dr. Rufin, «L’augmentation de la pollution atmosphérique stresse les plantes. La protéine allergisante du bouleau, la PR-10, va par un mécanisme de défense, produire beaucoup plus de pollens. C’est ce qui explique que l’on recense 10 fois plus de personnes allergiques aux pollens qu’il y a 30 ans.» De plus, à cause du réchauffement climatique, les plantes pollinisent plus et plus longtemps.

                                                    

Entre mai et juin, ce sont également les pollens de graminées qui provoquent les risques d’allergie. Ce sont des herbes présentes sur les bas-côtés, dans les champs et dans les pâtures. Les graminées englobent les fourragères comme le vulpin, ou bien les céréalières comme le blé, l’avoine, le seigle et l’orge. Selon le Réseau National de Surveillance Aérobiologique, « la saison pollinique des graminées est loin d’être terminée et les prévisions météorologiques annoncent un temps anticyclonique et des températures en hausse pour début juin, ce qui favorisera l’émission et la dispersion de fortes concentrations de pollens de graminées ! »

Vous pouvez suivre la carte de vigilance des pollens sur https://pollens.fr/

En cas de symptômes allergiques, vous pouvez prendre rendez-vous chez un allergologue afin d’identifier le pollen responsable. Il pourra vous prescrire un traitement et vous désensibiliser selon la gravité des symptômes.

Retrouvez d’autres informations sur notre article « Pollens : conseils pratiques aux allergiques »

Produits associés

MASQUE DE PROTECTION À USAGE UNIQUE

MASQUE DE PROTECTION À USAGE UNIQUE

15,00 €
MASQUE DE PROTECTION RÉUTILISABLE

MASQUE DE PROTECTION RÉUTILISABLE

6,00 €
SPRAY NASAL ALLERGIE

SPRAY NASAL ALLERGIE

8,30 €
SPRAY NASAL NEZ BOUCHÉ

SPRAY NASAL NEZ BOUCHÉ

5,85 €