Pour tout achat durant le mois d'octobre, 30% des ventes seront reversés à l'association Ruban Rose

Comment vous débarrasser définitivement des poux !

A la rentrée, les parents appréhendent de retrouver leur enfant infecté par des petites bêtes qui démangent et se multiplient à grande vitesse : les poux ! Ils irritent le cuir chevelu et font souvent penser à un manque d’hygiène alors qu’au contraire, ces minuscules insectes de la taille d’une graine aiment les environnements secs, non gras et propres.

Contrairement aux idées reçues, les poux ne sautent pas… ils volent ? Non plus. Ils rampent très vite ! C’est ce qui provoque leur rapide transmission.

Pour les reconnaitre, c’est très simple : il y a d’abord les œufs, appelés lentes, de couleur grisâtre ou jaunâtre, qui s’accrochent aux cheveux au niveau du cuir chevelu. Les pontes éclosent après environ 1 semaine et deviennent des nymphes, petits poux, avant de prendre leur taille d’adulte après s’être nourris du sang du cuir chevelu pour grossir. Leurs piqûres laissent des petits points rouges provoqués par la salive.

Les poux peuvent être attrapés en contact direct avec une autre personne infestée, ou bien par contact d’objets comme une brosse à cheveux, des draps, des serviettes, des vêtements…

Quelques conseils pour prévenir l’apparition des poux : 

  • Passez régulièrement l’aspirateur sur les tapis, moquette et carrelage.
  • Attachez les cheveux longs.
  • Ne partagez pas ou n’empruntez pas les vêtements, brosses ou serviettes.
  • Inspectez régulièrement la chevelure avec un peigne anti-poux et lentes.
  • Déposez chaque matin une goutte d’huile essentielle de lavande ou de lavandin derrière les oreilles. Elles agissent comme répulsif naturel sur les poux. Elles apaisent également les démangeaisons en cas de contamination.
  • Utilisez un shampoing anti-poux une fois par semaine dès que l’on se sait en contact avec une personne infestée ou dès que les poux font leur apparition à l’école. Il permettra d'éliminer les éventuels premiers poux avant qu’ils ne commencent à se multiplier. Lors de l'application, l'actif enrobe les poux et les lentes, déstructure leur carapace, et entraîne leur mort par déshydratation.

Que faire en cas de contamination ?

Il existe différents produits pour traiter le cuir chevelu et éliminer 100% des poux et lentes.

Les produits de notre quotidien :

  • L’huile essentielle d’arbre à thé : c’est un anti-infectieux naturel. Il suffit d’effectuer un masque en mélangeant une cuillère à café d’huile essentielle d’arbre à thé avec 4 cuillères d’huile d’olive et de laisser poser 15 min avant d’effectuer un shampoing doux.
  • Le bicarbonate de soude : il suffit d’en répartir sur la chevelure, de masser quelques minutes et de rincer avec un shampoing doux. Cela permet de décoller plus facilement les lentes et de les tuer.
  • L’huile de coco ou d’olive : Faites un bain d’huile et laissez poser au moins 2h et au maximum toute la nuit avant d’effectuer un shampoing. L’aspect gras et visqueux étouffe les poux. 
  • Le vinaigre blanc : son acidité attaque les poux et aide à dissoudre les lentes. Utiliser comme eau de rinçage afin de décoller plus facilement les lentes et poux.

A savoir que l’utilisation des produits du quotidien n’a pas été prouvée scientifiquement, ils peuvent être moins efficaces que les produits spécialisés anti-poux.

Les produits capillaires

Beaucoup de produits utilisent des insecticides, pouvant être irritants pour le cuir chevelu et provoquer des allergies. Ils sont à utiliser avec précaution, en respectant les doses indiquées. Evitez les sprays pour cheveux pouvant être dangereux pour les enfants asthmatiques. Préconisez des produits sans insecticides, plus doux pour le cuir chevelu

Les principes actifs les plus courants :  

  • La Perméthrine ou le Malathion : ils sont caractérisés par leur mécanisme neurotoxique en agissant chimiquement sur le système nerveux des poux et lentes en détruisant le cerveau et en les tuant. Ce sont des insecticides.
  • La Diméticone : ce n’est pas un insecticide, mais une huile synthétique contenant de la silicone. Elle agit par asphyxie en bloquant les voies respiratoires des petites bêtes en les aspergeant de substances grasses pour provoquer la mort par étouffement. C’est un agent dit enrobant.
  • L’oxyphthirine : comme la Diméticone, ce n’est pas un insecticide. En séchant, la solution devient hermétique et asphyxie les poux et lentes. 

Il existe d’autres principes actifs, comme le Biospirium, émulsion aqueuses d’huiles végétales à 99% naturelle. Testé sous contrôle dermatologique, il est à 100% non toxique pour l’Homme et respecte le cuir chevelu.

Les différentes formes de produits :

  • Les shampoings traitants anti-poux
  • Les lotions capillaires parasiticides
  • Les crèmes et les baumes à appliquer localement sur le cuir chevelu, particulièrement indiqués pour les cheveux épais et bouclés.

Quel que soit le traitement choisi, pensez à passer un peigne à dents très resserrés pour poux et lentes afin de les retirer. De plus, il est vivement conseillé d’effectuer deux traitements, espacés d’une semaine pour tuer les potentielles lentes résistantes. 

Ne négligez pas les textiles ! Le spray est un complément pour limiter les recontaminations sur les textiles, même non lavage (matelas, sièges auto, canapés).

En parallèle de tout traitement, pensez à passer en machine vêtements, taies d’oreiller, draps, serviettes… à 60°C et à laver dans l’eau bouillante ou bien dans du vinaigre blanc les peignes et brosses à cheveux. Vous pouvez également mettre au congélateur pendant 24 à 48h les accessoires difficilement lavables en machine comme les élastiques et brosses à cheveux.

Après application de tous ces conseils, vous devriez être débarrassé des poux et lentes. Si ce n’est pas le cas, il existe des établissements de traitement spécialisés dans certaines grandes villes de France.

Produits associés